Démarrage d’une nouvelle saison

Après avoir fini l'année par des cours interclub avec le Kita DoIn de Sevran et la section Karaté de l'UMS Pontault Combault, le Dojo Nadamete reprend ses activités et les cours recommencent le mardi 4 septembre. Pour découvrir le Shorinji Kempo Seïgido Ryu, les 3 premières semaines sont en accès libre ; 6 cours sont … Lire la suite de Démarrage d’une nouvelle saison

Tuto de Karate Bushido

Rencontre entre le Pekiti Tirsia Kali et le Shorinji Kempo Seïgido Ryu. Eric Laulagnet, 6eme FFK échange avec François-Xavier Albertini, 7eme dan FFK, Kyo Kancho de l'école devant les caméras pour le tuto n°25 de Karate Bushido diffusé sur SFR SPORT 5.  

2eme Stage National à Alès

Des kenshi du Dojo Nadamete ont fait le déplacement et ont rapporté des pistes de travail à faire fructifier.

Asahi

Le second stage national de la saison 2017-2018 s’est déroulé le 24 et 25 Mars à Alès. Pour l’occasion une salle avait été réservée directement au sein de l’hôtel, une première plutôt originale…

Après un Taïso basé sur les éléments Bois et Métal, il était temps de passer au programme du stage: les Hokeï

Pour ce faire, les élèves se sont divisés en 2 groupes :

Resized_20180324_162422_701.jpg

Tout d’abord les Kyukenshis (ci-dessus) qui ont répété les hokeï seuls ou à deux

Resized_20180324_164753_41121

Puis les Ceintures noires ont effectué les mêmes exercices mais au bâton long (Bo) ou avec un bâton plus court (le Nioden).

Après tous ces efforts, les élèves se sont retrouvés autour d’un apéritif suivi d’un buffet, le tout dans la joie et la bonne humeur.

Après une nuit de sommeil bien méritée, le stage a repris avec au programme, toujours les Hokeï mais aussi quelques techniques goho et juho au…

Voir l’article original 33 mots de plus

Mitori geiko

Avoir des yeux et s’en servir. Article de ndelalondre « Sur les pas de Mars »

Sur les pas de Mars

mitori_geiko

Le Mitori geiko est un aspect fondamental de l’apprentissage des arts martiaux. Il vient de Mitoru : percevoir / observer et keiko : l’entrainement. Il s’agit donc d’observer l’entrainement plutôt que de travailler soi-même – observer plutôt que faire.

Voir l’article original 552 mots de plus